L'Actu promise

Bonjour à tous,

Il y a quelque temps, nous avions fait la promesse de vous écrire pour vous donner toutes les informations concernant le mauvais déroulé de ce projet, les évènements qui l’ont impacté, pour vous expliquer nos choix, nos erreurs et ce sur quoi nous n’avons pu que subir des imprévus.

  1. Le kickstarter et la situation à l’époque

Le projet a été lancé en Octobre 2016 avec une livraison prévue en Juin 2017.

Avec environ 1 an de retard et une communication épisodique, il est temps d’admettre que celle-ci a été mauvaise.

Les raisons de notre retard :

Le Kickstarter du Strategic Resupply était beaucoup trop gros pour notre structure ce qui nous a pris bien plus de temps que prévu.

Cette erreur, nous l’avons faite à nouveau avec le Kickstarter de Heroes of Normandie the Tactical Card Game. Les deux productions se sont chevauchées et les problèmes se sont superposés.

  1. L’année 2017 venait de commencer et les problèmes s’accumulaient déjà…

Les fonds levés lors du kickstarter d’Heroes of Normandie the Tactical Card Game n’étaient pas suffisants pour nous permettre d’embaucher les personnes que nous souhaitions pour nous permettre d’alléger notre charge de travail. Il fallait prendre une décision et nous avons lancé le kickstarter d’Age of Towers, jeu de Guillaume Mazoyer, alors en développement depuis 2 ans chez nous.

Était-ce la bonne décision ? Pas forcément. Y avait-il d’autres solutions ? Certainement. Nous assumons ce choix malgré les conséquences.

Le kickstarter d’Age of Towers a remporté du succès, mais nous espérions plus et avions donc proposé beaucoup trop de matériel.

Le deuxième problème fut le dispatch de Kharnage qui s’est déroulé en même temps que le kickstarter d’Age of Towers. Le dispatcher américain a réussi à oublier TOUTE la marchandise en Chine et s’en est rendu compte une fois le container ouvert dans leur entrepôt.

Le troisième problème fut la complexité hors norme du dispatch de la première vague du Strategic Ressuply, qui nous a pris beaucoup plus de temps que prévu et qui nous a coûté énormément d’argent.

Le quatrième problème et non des moindres, Axel avait des difficultés liées à l’accumulation de ses diverses tâches et a subi de lourds problèmes de santé.

Un nouveau grain de sable est venu gripper la mécanique d’Heroes of Normandie the Tactical Card Game, dont la production était terminée depuis fin Juillet. L’usine française qui était d’accord pour produire le jeu se retirait après s’être rendu compte du nombre de produits à imprimer et des quantités à fournir pour chacun d’eux.

À côté de cela, Age of Towers prenait aussi du retard à cause d’une mauvaise compréhension entre l’usine chinoise et nous, puis la communication fut coupée 2 mois complets. La Chine venait de signer les Accords de Paris sur le climat et demandait aux usines de se mettre immédiatement aux normes. Notre prestataire habituel a dû faire construire une nouvelle usine et cela a pris du temps.

Nous avons été mis en contact avec Games Workshop fin 2016. Début 2017, Games Workshop nous a recontactés. Cette marque mondialement connue dans le milieu du jeu était intéressée pour que nous exploitions la licence Warhammer 40,000 avec notre Heroes System Tactical Scale. Pour Yann et Clem, grands fans de l’univers, c’était incroyable d’avoir cette chance. Ils ont dû prendre une nouvelle décision dans ce contexte déjà difficile : laisser passer cette occasion, ou ajouter ce projet aux tâches que nous devions déjà effectuer. Vous savez quelle a été la décision finale.

Était-ce la bonne solution ? A priori non car tous les projets se sont accumulés à l’usine en même temps entre Décembre et Janvier.

Heureusement, fin novembre, Age of Towers fut envoyé en production, puis ce fut le tour d’Heroes of Black Reach.

En décembre, nous avons reçu la meilleure proposition pour Heroes of Normandie the Tactical Card Game et elle venait de l’usine devant produire Age of Towers.

Il a donc fallu ressortir les fichiers de fabrication avec d’autres formats (découpes, etc. – ce qui fut fini début février avec la totalité des bons de commande).

Cette situation fut l’électrochoc pour Yann et Clem. Les choses ne pouvaient pas continuer ainsi, le mur était en face de nous et nous allions nous le prendre.

À côté de la prise de conscience, il a fallu chercher des solutions pour nous permettre de continuer jusqu’à la mise en vente d’Age of Towers et de Heroes of Black Reach.

  1. Prise de conscience et situation actuelle

Chez DPG, plusieurs lacunes existaient, notamment l’organisation, la gestion de planning ou encore les calculs de rentabilité. Ce sont des aspects qui n’avaient pas été pris suffisamment au sérieux, malgré les signaux d’alarmes de Sandy et de certaines personnes de l’entourage de l’équipe, et ce depuis plusieurs années.

Face aux ratés dans la gestion des projets, Yann et Clem ont demandé à Sandy de devenir Chef de projet. Elle a à sa charge de créer les retro-plannings, d’identifier ce qui est faisable ou non dans les délais impartis. Elle calcule aussi la rentabilité de chaque projet.

L’organisation a été entièrement revue, de la structure des informations sur les disques durs à l’organisation des projets. Les premières fiches de processus ont vu le jour.

Axel passe du coup Assistant de production et gère la vérification des fichiers.

Cela ne révolutionnera pas tout dans l’immédiat, mais depuis 2 mois cela a permis de nettes améliorations, qui restent toutefois invisibles pour vous pour le moment.

  1. Un nouveau Devil Pig Games

Nous sommes donc actuellement 7 dont 1 stagiaire à mi temps :

  • Yann : gérant, game designer, responsable de production
  • Clem : game designer, rédacteur, illustrateur
  • Alexandre : directeur artistique, illustrateur et graphiste
  • Olivier : illustrateur et graphiste
  • Sandy : responsable logistique, commerciale, pôles administratif et financier, chef de projet, chargée évènementiel
  • Axel : community manager, rédacteur, assistant de production, chargé des vérifications
  • Raphaël : stagiaire community manager

EN CONCLUSION

Notre gestion a été mauvaise, et nous avons fait des choix discutables.

Mais tout n’est pas noir. Malgré toutes ces difficultés, nous avons toujours donné le meilleur de nous-mêmes contre vents et marées. Nous sommes en passe de livrer ces 3 prochains mois 3 nouveaux projets. Nous nous restructurons avec une équipe toujours motivée pour de nouveaux défis.

La prochaine étape est Heroes of Stalingrad et grâce à cette nouvelle organisation, une partie non négligeable a déjà été réalisée en l’espace de quelques semaines. Nous appliquerons un nouveau format de kickstarter, plus court (15 jours), plus simple (pas d’add-ons), plus léger (15 stretch-goals bien déterminés, sans ajout de dernière minute), afin de ne plus promettre la Lune.

Ce sera un projet mieux ficelé, maitrisé et avec tout autant de plaisir !

Bonne nouvelle : nous avons reçu ces dernières semaines les 1ères boites d’Age of Towers et nous sommes particulièrement contents du résultat.

Heroes of Black Reach devrait arriver bientôt.

Le Tactical Card Game est en production également et nous devrions recevoir des photos de la part de l’usine à vous partager très prochainement.