Lady Britain : son histoire

 

Véritable nom : Claire Hashford

Taille : 1m70

Poids : 60 kg

Yeux : bleus

Cheveux : blonde

Profession : Directrice des aciéries Hasford

Nationalité : Anglaise

Lieu de naissance : Londres, Angleterre

Date de naissance : 6 Avril 1920

Situation de famille : Célibataire

Parents connus : Lord Arthur Hashford (père), Hélène Hasford (mère, décédée)

Pouvoirs : Lady Britain possède le pouvoir de manipuler l’électricité pour lancer des décharges. Elle peut invoquer des orages électriques pour lancer des attaques ou se recharger en électricité. Elle peut se déplacer vingt fois plus rapidement qu’un être humain normal et a la capacité de voler.

 

Fille d’un lord anglais, Claire a été élevée très durement par son père qui désirait un garçon comme héritier et qui ne lui a jamais vraiment pardonné la mort de sa femme lors de sa naissance.

Première femme à entrer dans la Royal Navy et à mener une carrière prestigieuse comme tous les hommes de sa famille, Claire décide de tout abandonner pour reprendre les aciéries familiales après la mort de son père dans un tragique accident.

Elle se rend alors compte que l’entreprise familiale est sur le point de tomber entre les mains d’hommes d’affaire peu scrupuleux et que son père a visiblement été assassiné. Alors qu’elle tente de prévenir la police, elle est à son tour victime d’un accident. Incapable de stopper son véhicule dont les freins ont été sabotés, elle chute d’une colline et s’écrase dans la mer. Coincée à l’intérieur de l’habitacle, elle s’enfonce doucement dans l’eau, quand la foudre frappe le véhicule. Électrocutée mais toujours mystérieusement vivante, Claire se charge alors comme une batterie et arrive à faire exploser la porte de la voiture pour se libérer et rejoindre la surface.

A l’aide de ses nouveaux pouvoirs, Claire décide de faire justice elle-même. Déguisée en justicière, elle effraie les hommes qui ont tenté de l’assassiner afin qu’ils se rendent à la police. Puis, définitivement débarrassée de ces criminels, Claire reprend l’entreprise familiale quand la guerre éclate.

Claire, sous le nom de Lady Britain, décide alors de mettre ses pouvoirs aux service de l’Angleterre afin de la protéger des bombardements incessants des nazis. Mais alors qu’elle lutte en plein ciel contre la Luftwaffe, son usine est détruite, provoquant de nombreux morts.

L’armée lui propose alors de rejoindre une équipe composée de super-héros en vue d’une opération importante. Jurant de venger ses ouvriers et ouvrières qui ont péri dans les bombardements, Claire accepte.

Auteur : The Red Joker

Site de Guardian Chronicles : Guardian Chronicles
Chronologie de l’univers Guardian Chronicles :Chronologie

posté par Axel le [11/05/2015]


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Lady Britain : son histoire”

  1. 2. Lythos78 a dit :

    Bonjour,
    Intéressant effectivement d’avoir un back ground de ces héros !
    Peut être une apparition dans la EON ?

  2. 1. gduprez a dit :

    C’est sympa c’est petit morceau de background. Quelques lignes pour poser le contexte et donner envie d’écrire la suite!!! 😉